Seuillet reconnue en état de catastrophe naturelle

Mairie Seuillet News

Quatre communes de l’Allier et deux du Puy-de-Dôme ont été reconnues en état de catastrophe naturelle par l’Etat. Et ce, à la suite des mouvements de terrain survenus entre le 1er janvier 2016 et le 31 mars 2016.

Un arrêté de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle a été publié ce vendredi au Journal officiel. Il concerne six communes auvergnates : Bessay-sur-Allier, Broût-Vernet, Serbannes et Seuillet dans l’Allier ; et Le Cendre et Enval dans le Puy-de-Dôme.

Cette reconnaissante fait suite aux « mouvements de terrains différentiels consécutifs aux phénomènes de sécheresse et réhydratation des sols survenus du 1er janvier 2016 au 31 mars 2016 », comme l’indique l’arrêté.

Ces mouvements de terrain peuvent être des affaissements et effondrements de cavité, des chutes de pierres et éboulements, des glissements de terrain, des modifications de berges de cours d’eau et du littoral ou des tassements de terrain.

« Les assurés ont 10 jours à partir du 1er septembre 2017 pour reprendre contact avec leur compagnie d’assurance. Le régime des catastrophes naturelles permet l’indemnisation des victimes, laissant à leur charge une franchise, qui s’élève à 1.520 € pour les biens à usage d’habitation en cas de sinistre lié à la sécheresse et/ou à la réhydratation des sols ».

Print Friendly, PDF & Email